samedi 30 mai 2009

mardi 26 mai 2009






ENSELLÉ,
adj.
Se dit d'un bateau dont le fond devient convexe à cause d'un chargement de colis lourds mal répartis.
ESTURBEC,
n. m. (Bretagne)
Retenue frappée à l'arrière d'un bateau pour ralentir un pivotement.
ÉTIAGE,
n. m.
Plus bas niveau des eaux d'une rivière.


(D'après le "Dictionnaire marinier illustré")

Nuit d'orage


lundi 25 mai 2009

" Description d'une tempête "


" Quoique je sois ici couché fort mollement, je n'y suis pas fort à mon aise : plus on me berce, moins je dors. Tout autour de nous, les côtes gémissent du choc de la tourmente ; la mer blanchit de courroux ; le vent siffle contre nos câbles ; l'eau seringue du sel sur notre tillac, et cependant l'ancre et les voiles sont levées. Déjà, les Litanies des passagers se mêlent aux blasphèmes des matelots , nos vœux sont entrecoupés de hoquets, ambassadeurs très-certains d'un dégobillis très pénible. Bon Dieu ! nous sommes attaqués de toute la Nature : il n'est pas jusqu'à notre cœur qui ne se soulève contre nous : la mer vomit sur nous, et nous vomissons sur elle. Une seule vague quelquefois nous enveloppe si généralement, que qui nous contemplerait du rivage prendrait notre Vaisseau pour une maison de verre où nous sommes enchâssés ; l'eau semble exprès se bossuer pour nous faire un tableau du cimetière ; et quand je prête un peu d'attention, je m'imagine discerner, comme s'il partait de dessous de l'Océan, parmi les effroyables mugissements de l'onde, quelques versets de l'Office de Morts. Encore, l'eau n'est pas notre seule partie : le Ciel a si peur que nous n'échappions, qu'il assemble contre nous un baitaillon de météores ; il ne laisse pas un atome de l'air qui ne soit occupé d'un bolet de grêle ; les comètes servent de torches à célébrer nos funérailles ; tout l'horizon n'est plus qu'un grand morceau de fer rouge ; les teonnerres tenaillent l'ouie par l'aigre imagination d'une pièce de camelot qu'on déchire, et l'on dirait à voir la nue, sanglante et grosse comme elle est, qu'elle va ébouler sur nous, non la foudre, mais le mont Etna tout entier. Ô Dieu ! sommes-nous tant de chose, pour avoir excité de la jalousie entre les éléments, à qui nous perdra le premier ! C'est donc à dessein que l'eau va, jusqu'aux mains de Jupiter, étreindre la flamme des éclairs, pour arracher au feu l'honneur de nous avoir brûlés ; mais, non contente de cela, nous faisant engloutir aux abîmes qu'elle creuse dans son sein, comme elle voit notre vaisseau tout proche de se casser contre un écueil, elle se jette vitement dessous, et nous relève, de peur que cet autre élément ne participe à la gloire qu'elle prétend toute seule : ainsi nous avons le crève-cœur de voir disputer à nos ennemis l'honneur d'une défaite où nos vies seront les dépouilles ; elle prend bien quelquefois la hardiesse, l'insolente, de souiller avec son écume l'azur du Firmament, et de nous porter si haut entre les Astres, que Jason peut penser que c'est le Navire Argo qui commence un second voyage : puis, dardés que nous sommes jusqu'au sablon de son lit, nous rejaillissons à la lumière, d'un tour de main si prompt, qu'il n'y en a pas un de nous qui ne croie, quand notre nef est remontée, qu'elle a passé à travers la masse du monde, sur la mer de l'autre côté. Hélas ! où sommes-nous ? L'imprudence de l'orage ne pardonne pas même au nid des alcyons : les baleines sont étouffées dans leur propre élément ; la mer essaye à nous faire un couvre-chef de notre chaloupe. Il n'y a que le Soleil qui ne se mêle point de cet assassinat : la Nature l'a bandé d'un torchon de grosses nuées, de peur qu'il ne le vît ; ou bien c'est que, ne voulant pas participer à cette lâcheté, et ne la pouvant empêcher, il est au bord de ces rivières volantes, qui s'en lave les mains. Ô vous toutefois à qui j'écris, sachez qu'en me noyant je bois ma faute, car je serais encore à Paris plein de santé, si, quand vous me commandâtes de suivre toujours le plancher des vaches, j'eusse été,
Monsieur,
Votre obéissant Serviteur. "
Cyrano de Bergerac
(Œuvres comiques, galantes et littéraires)

Croisement

Chaleur de Seine...




Bidons

Port d'été




Rafraichissement

Sous les rails

Bien administré (?)

Porte Dorée


Canotage au Bois


Foire au soleil